Le Sgen-CFDT Pays de Loire en CDEN 44

Le CDEN du 17 mai a une valeur particulière puisque qu'il s'est déroulé juste après la nomination du nouveau Ministre de l’Éducation Nationale : Jean-Michel Blanquer. Un moment judicieux pour émettre un point de vue sur la situation nationale, dont découle celle du département.

Déclaration du Sgen-CFDT CDEN 17 mai 2017

Le conseil départemental de l’éducation nationale est une instance qui peut être consultée sur toute question relative à l’organisation et au fonctionnement du service public d’enseignement dans le département. Il est composé de représentants :

  • des collectivités locales
  • des personnels des établissements d’enseignement et de formation
  • des usagers (parents d’élèves, associations, etc.)

Celui du 17 mai a une valeur particulière puisque qu’il s’est déroulé juste après la nomination du Ministre de l’Éducation Nationale : Jean-Michel Blanquer. Un moment judicieux pour  émettre un point de vue sur la situation nationale, dont découle celle du département. Les liens proposés vous emmènent sur des actualités ou des dossiers pour élargir le point de vue du CDEN.

Le Sgen-CFDT et L’évolution du système éducatif

Des menaces sur la refondation de l’école

Le temps de l’éducation est un temps long, et le travail engagé par les équipes pédagogiques dans la cadre de La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013, soutenue par le Sgen-CFDT doit être respecté. Ainsi la suppression brutale des dispositifs « Plus de Maîtres Que De Classes », dont l’efficacité est avérée, serait incompréhensible et néfaste. C’est aussi le cas pour la réforme du collège et pour les projets éducatifs territoriaux (PEDT) mis en œuvre dans le cadre de la réforme des rythmes. Au sujet de cette réforme des rythmes : on parle de la remise en cause de la semaine de 4 jours et demi, alors qu’il aurait fallu s’interroger également sur la répartition et surtout sur le volume des heures de classe sur l’année.

D’autres chantiers où une évaluation est indispensable

Le nouveau président a évoqué d’autres chantiers d’importance. Ceux-ci doivent être menés dans le respect de tous les personnels qui assurent au quotidien le service public d’éducation et s’y investissent.

L’évolution du bac est nécessaire, le Sgen-CFDT l’a déjà affirmé. C’est aussi le cas pour la formation des enseignants qui n’est pas qu’une question de jours par an. Le Sgen-CFDT a fait des propositions pour traiter ce dossier globalement : enseigner est en effet un métier qui s’apprend à partir de la Licence et tout au long de la carrière. Il en est de même pour l’autonomie des établissements qui doit être celle des équipes pédagogiques et pas du seul directeur ou chef d’établissement. Là aussi le Sgen-CFDT est force de propositions, notamment pour créer un statut d’établissement public du 1er degré.

Le Sgen-CFDT et le 1er degré en Loire-Atlantique

Des efforts pour les REP +

Le Sgen-CFDT soutient les moyens donnés au dispositif « plus de maîtres que de classes » et au dispositif « scolarisation des 2 ans » en Éducation Prioritaire. Il revendique une réelle formation continue permettant de faire évoluer les pratiques, des postes RASED au niveau des besoins ainsi que l’abaissement des seuils tout particulièrement en maternelle.

Les moyens pour les remplacements

Nous prenons note de 10 postes supplémentaires sur la Brigade de remplacement. La situation du remplacement, même si elle s’est améliorée concernant les journées de formation, est restée dégradée pour les remplacements maladie. Le non remplacement a un impact important sur les conditions de travail des élèves et des personnels.

La suppression des EVSD

La transformation des missions pour les Emplois Vie Scolaire, passant de l’aide à la direction à l’aide au handicap, va dégrader le fonctionnement au quotidien des écoles. Il n’est pas rare que la personne en contrat précaire EVSD soit la seule personne adulte supplémentaire dans l’école. C’est un très mauvais signe envoyé aux équipes premier degré,  sans parler du manque de considération ressentie par les EVSD.

Le Sgen-CFDT et le second degré en Loire-Atlantique

La mise en place de la Réforme du collège

Concernant le 2nd degré, cette première année de mise en place de la réforme a été une année très dense.

Nous constatons également la difficulté institutionnelle de mettre en place une liaison école-collège concrète et constructive pour faire vivre le cycle 3, faute de temps pour la concertation.

La dotation en emplois de surveillance (AED)

La dotation départementale en emplois de surveillance (AED) pour la rentrée 2017 est de 7,5 ETP. Ces sept postes et demi de surveillants sont censés répondre aux besoins créés, à la rentrée 2017, par l’ouverture du lycée de Carquefou, du collège de Saint-Joseph de Porterie et par la création de classes de 3ème dans les nouveaux collèges de Savenay II et Pont-Château II.

Nous souhaitons rappeler que dans le cadre de la réforme du collège, le nombre d’heures passées en vie scolaire augmente pour les collégiens captifs car tributaires des horaires de transports scolaires. Ce temps peut être valorisé dans le cadre des missions des AED. Certains participent à des actions d’accompagnements, à des projets pédagogiques permettant de remotiver des élèves en difficultés. Exemple concret, le potager créé en 2010 au collège Antoine de Saint-Exupéry de Savenay, inauguré le 2 juin 2016 par Mme Hébrard Directrice Adjointe, est condamné et disparaîtra à la rentrée prochaine.

Stagnation du nombre de TOS

La création de nouveaux établissements dans le département, qu’il convient de saluer, ne doit pas faire oublier que le nombre d’ Agents TOS (Techniques, Ouvriers et de Services) dépendants du Conseil Départemental et intervenant dans les collèges n’a pas augmenté. Le Conseil Départemental travaille à effectif constant, en redéployant les postes selon un principe de mutation contrainte et forcée. De fait, certains postes d’agents sont supprimés et les remplacements ne sont pas toujours assurés. Tout cela contribue à accentuer la pression sur ces personnels et sur les conditions de travail des élèves et de l’ensemble de la communauté éducative.

Déclaration du Sgen-CFDT CDEN 17 mai 2017 (intégrale)