Vacances de printemps 2018 : nouveau calendrier !

Le calendrier scolaire de l'année 2017-2018 de l'académie de Nantes a été modifié.
Ce changement affecte début et fin des vacances de printemps 2018.

Vacances de printemps 2018  : le recteur modifie le calendrier national pour l’académie de Nantes

Dans l’académie de Nantes, les vacances de printemps se dérouleront du mercredi 25 avril 2018 après la classe au lundi 14 mai 2018 (reprise des cours le matin), au lieu du 21 avril au 7 mai.

Cette disposition est prise à titre exceptionnel, après consultation au niveau régional selon les modalités habituelles.
Elle permettra d’éviter les inconvénients initiaux d’une semaine de rentrée perturbée par les deux jours fériés des mardi 8 et jeudi 10 mai.
Avec ce nouveau calendrier, les élèves bénéficieront strictement  du même nombre de jours de cours que prévu initialement.

Quelques précisions :

– les cours qui auraient dû se dérouler le lundi 7 mai auront lieu le lundi 23 avril;

– les cours qui auraient dû se dérouler le mercredi 9 mai auront lieu le mercredi 25 avril;

mais les cours qui auraient dû se dérouler le vendredi 11 mai  auront lieu le mardi 24 avril   !

Les emplois du temps du vendredi s’appliqueront donc exceptionnellement à un mardi.

Le cadre réglementaire de cette modification est précisé sur le site académique.

En application de l’article D. 521-1 du Code de l’éducation, les dates fixées par le calendrier scolaire national peuvent en effet, sous certaines conditions, être modifiées localement par le recteur d’académie si des circonstances sont susceptibles de mettre en difficulté, dans son académie, le fonctionnement du service public d’enseignement.
Une copie de l’arrêté actant cette décision vous sera transmise après consultation du conseil académique de l’éducation nationale (CAEN). Elle devra faire l’objet d’un affichage dans tous les établissements scolaires publics de l’académie.
courrier du recteur
2° Lorsque la mesure d’adaptation envisagée intéresse l’ensemble d’un département, après consultation du conseil départemental de l’éducation nationale ;
Ce changement de dernière minute n’aurait-il pas pu être anticipé ?