Non reconduction des EVSD (employés de vie scolaire attachés à direction)

Annoncée par des IEN en réunion de directeurs, la non-reconduction des contrats des EVSD a été confirmée par le DASEN en CAPD. Cette annonce a également été faite dans la Sarthe. Alerté par des adhérents et sympathisants inquiets et mécontents, le Sgen-CFDT est intervenu auprès de l'IA.

Le Sgen-CFDT prend position pour conserver les EVSD

Alerté par des adhérents et sympathisants inquiets et mécontents, le Sgen-CFDT est intervenu plusieurs fois en commission  auprès de l’Inspecteur d’Académie pour qu’il ne modifie pas la  situation, autant pour le maintien de ces emplois qui aident les personnes concernées à reprendre pied dans le monde du travail, que pour les collègues en charge de direction et le bon fonctionnement des écoles.

Ces contrats de droit privé très précaires servent malheureusement de variable d’ajustement en période électorale peu propice à une vision claire de prochains contrats.

C’est pourquoi, dans l’attente d’un meilleur statut pour les personnels en aide à la direction et d’un
statut de l’école amélioré, le Sgen-CFDT demande le maintien des personnels EVS sur cette mission d’aide à la direction.

Un courrier envoyé au DASEN

Sa réponse est évasive : Les recrutements d’EVS étant désormais uniquement réalisés sur les missions principales d’accompagnement des élèves en situation de handicap, les contrats ne seront pas renouvelés sur les missions principales d’assistance au directeur d’école.

Aucune réponse de l’Inspecteur d’Académie sur la reconnaissance du travail des EVS, ni sur la surcharge de travail des directeurs qui va suivre ces modifications de contrat.

Une démarche intersyndicale

Le Sgen-CFDT avec l’intersyndicale, le lundi 3 avril,  a rédigé un courrier commun adressé à toutes les écoles de Loire Atlantique  : courrier intersyndical aux ecoles 6 avril

Ce courrier de l’intersyndicale,  demande à chaque conseil des maîtres d’écrire à l’IA pour lui rappeler toutes les tâches qu’un-e EVSD fait dans une école, et d’en informer les parents et les élus.

EVSD et EVSH des emplois aidés précieux dans les écoles

Qui sont les EVSD ?

Nous rappelons que les EVSD ont des contrats aidés, de type CUI-CAE (Contrat unique d’Insertion-Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi). Il existait jusqu’alors deux catégories d’EVS : les EVSH, ceux qui apportent une aide aux élèves handicapés (la personne employée fait dans ce cas fonction d’accompagnant d’Elèves en Situation de Handicap) et les EVSD, ceux qui apportent une assistance administrative aux directeurs d’école maternelle ou élémentaire. Il semblerait donc que les contrats d’EVSD ne soient pas reconduits en tant que tels, mais modifiés en EVSH. Privant du même coup les Directeurs d’école maternelle et élémentaire d’une aide précieuse, et obligeant les EVSD à se reconvertir dans un domaine qu’ils n’avaient pas prévu.

Les fonctions de l’EVSD

L’ESVD fournit, comme son nom l’indique une aide directe au Directeur. Il peut également soulager l’équipe pédagogique dans  la surveillance et l’encadrement des élèves (en cas de sortie scolaire par exemple), la gestion de la BCD, l’utilisation des nouvelles technologies. Il est également une interface efficace entre les différents partenaires de l’école et les Directeurs qui, faut-il le rappeler, sont aussi et avant tout des enseignants en présence d’élèves, et donc pas toujours disponibles pour le téléphone…

 

Une mesure inquiétante après les 16 engagements pris par notre ministre le 1er mars 2017 pour une direction d’école apaisée…

Pour mémoire, ces 16 engagements sont le fruit d’un travail mené par le Sgen-CFDT : la charte de confiance Directeurs.trices/IEN. Un peu d’histoire :

 

Charte de confiance Directeurs.trices / IEN : enfin le texte ministériel !

Charte fonctionnelle de confiance entre les IEN et les Directeurs ou Directrices d’école