Premier degré 44 : historique des actions intersyndicales pour le mouvement

Toutes les organisations syndicales de Loire-Atlantique se sont associées contre un nouvel outil "mouvement" qui n'était pas prêt pour être utilisé. Ce cafouillage est national ! Cette actualité est une trace de cette épopée locale : précipitation et dysfonctionnements...

Actualité du mouvement 2019 en Loire-Atlantique

Historique du mouvement 2019

Un courrier intersyndical au ministre dès le mois de février

6 février 2019 : L’intersyndicale 44 (Sgen-CFDT des Pays de Loire, SNUipp-FSU, Se-UNSA, SNUDI FO, CGT éduc’action 44, SUD Éducation) se réunit pour exiger le retrait des nouvelles règles imposées nationalement. Nos organisations nationales se battent en ce sens auprès du Ministère qui précipite volontairement ce changement.

Une lettre intersyndicale nationale a été adressée au Ministre pour lui demander de reporter d’un an l’utilisation du nouveau logiciel.

OUI à deux phases de vœux de mouvement !

Nous nous étions battus de 2014 à 2016, pour obtenir la deuxième phase de saisie des vœux, il y a deux ans. Cela a permis à plus de collègues d’obtenir satisfaction, dans un grand département comme le nôtre (postes fractionnés, postes vacants après 1è phase…). C’est donc un retour en arrière inacceptable !

NON à l’obligation de faire des vœux larges !

Le but du mouvement nouvelle formule c’est d’attribuer, si possible, tous les postes à l’issue de l’unique saisie. Nous sommes donc inquiets de l’utilisation qui sera faite des vœux larges (MUG).

Plusieurs RIS en mars

Le Sgen national est intervenu auprès du ministère :

6 mars 2019 : Compte rendu de l’audience auprès de la DGRH (Direction Générale des Ressources Humaines)

13 mars 2019 : Localement dans le 44, le Sgen-CFDT des Pays de Loire avec l’intersyndicale a organisé une RIS

Pas de photos (respect droit image) de la salle de la maison des syndicats, pleine… Donc (au moins) 170 personnes présentes.

Louise Gury (Sud), Gaëtan Papillon (CGT Educ’action), Gwenaël Le Guével (Sgen-CFDT), Pascal Lechat (Sgen-CFDT) Rachel Wauquier (Snuipp-FSU), Céline Sierra (Snuipp-FSU), Didier Klein (Snudi-FO), Michel DESISSAIRE (Snudi-FO)

Ce qui est clair c’est que rien n’est clair, sauf la volonté d’attribuer tous les postes disponibles à l’issue de la saisie des vœux, ainsi que le calendrier :

  • ouverture du serveur : mardi 23 avril
  • fermeture du serveur : dimanche 5 mai
  • La circulaire qui donnera « clairement » les règles devait  paraître le 29 mars. Toutes les organisations ont voté contre : lire la déclaration intersyndicale du CTSD le 29 mars. La circulaire sera donc représentée vendredi 5 avril !
  • La CAPD qui valide les attributions de postes aura lieu le mardi 4 juin

Quelques infos grâce au Sgen-CFDT national

Le Sgen-CFDT national avait déjà obtenu des infos auprès de la Direction Générale des Ressources humaines. Par déduction des fonctionnements des autres départements (le logiciel est national) qui n’étaient pas en vacances en même temps que nous, ainsi que des bribes d’informations obtenues auprès du DASEN, les syndicats présents ont pu répondre à quelques questions.

20 mars 2019 : un rassemblement devant l’Inspection Académique est aussi organisé. Nous avons pu exprimer une nouvelle fois toutes nos inquiétudes quant à la précipitation de la mise en place du nouvel outil MVT1D. Quel sera l’impact du nouveau barème ? Les services sont-ils bien formés ? Un mouvement à une seule phase dans notre académie peut-il réellement fonctionner ? L’intersyndicale a ensuite rencontré le directeur de cabinet adjoint du préfet pour lui faire part des inquiétudes quant à la précipitation de la mise en place du « nouveau » mouvement. Il fera remonter (une fois de plus) ces inquiétudes au recteur et au DASEN.

L’action continue au mois d’avril

Des alertes

4 avril 2019 : Une audience a été demandée par le Sgen CFDT des Pays de Loire au DASEN. Nous avons pu parler de différents sujets dont celui du mouvement.

5 avril 2019 : La circulaire du mouvement 2019 a été présentée. Toutes les organisations avaient pourtant voté contre : lire la déclaration intersyndicale au CTSD. Malheureusement certaines règles du jeu ont changé en cours de route (barème, affectation à Titre Définitif sur vœu large pour les collègues à Titre Provisoire, intérim de direction et CPC …) et devraient dégrader la qualité des affectations dans le département. De plus l’outil n’est apparemment pas vraiment prêt, tout est fait dans la précipitation  pour les services DRH…

L’intersyndicale a envoyé également un Communiqué de presse avant le CTSD pour exprimer ses inquiétudes.

Des permanences

du 23 avril au 5 mai 2019 : Permanences pendant le mouvement. Vous avez été nombreux à avoir besoin d’aide, de réconfort, ou simplement d’être rassurés sur vos choix pendant tout le temps de l’ouverture du serveur.

Des petites avancées

29 avril 2019 : Grâce à l’intervention du Sgen-CFDT 44 auprès de M Rouette (secrétaire général) et de Mme Delacour (Cheffe de la Division des Ressources Humaines ), certains problèmes ont été résolus et nous avons obtenu des réponses à quelques questions. Évidemment, nous sommes choqués par le peu de temps qu’ont eu les participants pour prendre connaissance de ces réponses et des modifications mises en ligne (Attention la liste des postes vacants a été modifiée !) 5 jours avant la fermeture du serveur ! Voir tous les sujets abordés avec M Rouette et Mme Delacour.

  • Pour les postes fractionnés (titulaires départementaux), les quotités n’étaient pas indiquées ! Le Sgen est intervenu et l’annexe tant attendue qui présente ces postes fractionnés (à priori la même que l’an dernier)est parue le 30 avril  . Liste des écoles de rattachement et quotité des parts fixes publiées le 30 avril
  • Le nouveau dispositif départemental CP « accompagné » (anciens maîtres « plus ») est-il indiqué comme poste vacant ordinaire ? « Ils sont déjà inclus dans les postes vacants de l’école (ex 11 supports pour écoles à 10 classes) et seront donc obtenus en définitif. »
  • Pour postuler sur un poste de brigade rep +, il faut combiner « titulaire remplaçant brigade » (nature du support) avec  « classe expérimentale méthode pédagogique » (spécialité). Choisir « circonscription » et vérifier que les écoles sont bien en REP+ (sinon aucun poste…
  • Attention, la liste des postes vacants a été modifiée le mardi 30 avril ! Modification postes vacants après ouverture du serveur

Des rectificatifs

Fin avril : Des informations erronées… Par ailleurs, nous avons été étonnés, lors de l’intervention de Mme Delacour devant les PES de son affirmation sur l’importance de l’ordre des vœux et son caractère discriminant.  Nous avons interrogé la DRH suite à son affirmation. Et nous retenons de sa réponse que les règles n’ont pas changé. Nous pouvons donc confirmer que les critères discriminants sont bien le barème, puis l’AGS, puis l’âge. Voici une simulation sur un poste d’enseignant en maternelle, anonymé, pour une école d’Orvault, l’an dernier. Il est donc important de mettre ses vœux dans l’ordre de ses préférences.

En attente du barème en mai

avant le 12 mai 2019 : Contestation des barème… Oui mais encore eut-il fallu que vous ayez un barème à vérifier… Il semblerait que le module qui permet de calculer le barème ne soit pas encore parvenu dans les départements… Il est en rodage à Toulouse…

Suite à la fermeture du serveur, un accusé de réception des vœux est transmis aux enseignants ayant participé au mouvement. Les enseignants peuvent demander la modification de leurs vœux du 8 mai au 12 mai 2019 inclus.

L’accusé de réception des éléments de barème et le calendrier des contestations seront communiqués ultérieurement aux enseignants dès livraison de l’outil national « barème » par le Ministère.

Nous vous tiendrons informés.

L’intersyndicale agit et a obtenu quelques réponses de l’IA

23 mai : arrivée des barèmes, on peut enfin contester.

CAPD en juin

3 juin : Une organisation syndicale publie les résultats du mouvement (!). Incompréhensible, pas très responsable, pas très cohérent. Le projet est susceptible d’être modifié, c’est ce vers quoi nous sommes mobilisés, nous avons encore des situations sur lesquelles nous attendons des évolutions. C’est nier par avance les évolutions attendues, le travail syndical en groupe de travail et en CAPD. C’est encourager le ministère pour des changements du fonctionnement des CAPD, situation que cette OS est la première à dénoncer…
4 juin : Groupe de Travail sur le mouvement.

7 juin : déclaration préalable du Sgen-CFDT à la CAPD.

11 au 25 juin : Dialogue de gestion avec les IEN et création des parts variables.

fin juin : les TRS commencent à recevoir leurs affectations.

à partir du 26 juin : Affectation des parts variables.

Mouvement manuel en juillet

26 juillet : Tout le monde (ou presque) doit être affecté.