Redéploiement des PDMQDC

Le Sgen-CFDT est très attaché au dispositif Plus de Maitres que de classes (PDMQDC), c'est pourquoi nous avons voté contre ce redéploiement en CTSD le 7 juin. Nous aurions donc souhaité le maintien du dispositif tout en considérant que la proposition du DASEN permet d'en préserver une partie.

Les CP à 12 élèves : une commande du nouveau ministre

PDMQDC : ce n’est plus une priorité pour le ministère

C’est une décision du nouveau ministre en accord avec les promesses de la campagne électorale : les effectifs des CP en REP+ ne doivent pas dépasser 12 élèves. Sachant que l’absence de parlement, en l’attente des législatives ne rend pas possible une loi de finance rectificative qui permettrait de créer des postes en septembre. Il faut donc gérer ces nouveaux effectifs de CP à moyens constants : sans créer de postes en septembre…

Il a également fallu jouer contre la montre pour que ces « nouveaux » postes à pourvoir apparaissent sur le serveur du second mouvement (ouvert entre le 7 et le 11 juin).

Le DASEN de Loire-Atlantique a donc proposé en CTSD le 7 juin, le redéploiement de certains PDMQDC, et un certains nombre d’ « ouvertures » de postes.

PDMQDC conservés dans les écoles où les effectifs sont supérieurs à 21 dans les CE/CM

Dans les écoles où la moyenne des effectifs hors CP (classes de CE et CM) dépassait 21 élèves, le DASEN a maintenu le PDMQDC. Si cette même moyenne est inférieure à 21, le PDMQDC est redéployé (transformé en CP). Par exemple, dans une école de 7 classes avec 1 PDMQDC, la création des 2 CP de 12 élèves laisse une moyenne de 21 par classe dans les 6 autres classes : le PDMQDC est donc utilisé pour le deuxième CP. Par contre dans une école ou cette même moyenne est de 23,8 le PDMQDC est conservé et le deuxième CP apparait comme une ouverture de poste.

Ancien PDMQDC : qui fait quoi à la rentrée ?

Plusieurs solutions :

  1. Le « nouveau »poste apparait au mouvement comme « enseignant classe élémentaire » : il est créé sur l’école et peut donc être une autre classe que le CP, selon la décision du conseil des maitres de l’école. La mise en place d’un CTSD avant l’ouverture du mouvement permet la stabilisation des équipes avant l’été.
  2. Le poste PDMQDC est redéployé pour la création d’un CP de 12 élèves. Dans ce cas, le titulaire a du recevoir un courrier du DASEN avec les propositions suivantes :

Si l’enseignant PDMQDC « redéployé » était titulaire du poste sur l’école : il est prioritaire pour demander le poste qui n’apparait donc pas au mouvement.

Si l’enseignant était PDMQDC dans une autre école que celle où il était nommé : il est prioritaire pour intégrer le poste supplémentaire dans l’école où il était PDMQDC, mais il peut également demander son retour dans l’école où il était nommé.

Toutes les affectations issues de la seconde saisie de vœux sont provisoires.

Les chiffres en Loire-Atlantique :

Sur les 80 PDMQDC du département, seuls les 20 dispositifs de REP+ sont concernés.

Sur ces 20 : 12 sont maintenus, 8 sont redéployés (transformés en CP à 12).

Au total 15 postes sont dégagés pour le département : 13 pour des « créations » de CP et 2 pour les brigades REP + (un pour Nantes et un pour Saint Nazaire). Comme il n’y a pas eu de création budgétaire, ces postes sont « pris » sur les postes de remplaçants, pas sur les REP, ni sur les écoles à aider.

Mesures prononcées par le DASEN pour la mise en place des CP à 12 en REP+ pour la Loire-Atlantique

Attention, ces mesures seront revues à la rentrée en fonction des effectifs réels.

Les CP à 12 élèves : le décloisonnement est-il possible ?

Les équipes auraient, bien sûr, souhaité choisir de façon autonome l’utilisation des PDMQDC, d’autant plus que l’organisation de l’année 2017/2018 était déjà bien engagée quand la nouvelle des « CP à 12 » est tombée. Les classes de « CP à 12 » doivent donc exister en tant que telle.

Si il y a problème de locaux : les 2 CP avec les 2 maitres peuvent cohabiter dans la même classe.

Un co-enseignement est bien sûr possible, de même que des décloisonnements dans tous les cas.

Attention : les cours doubles sont impossibles, donc pas de GS/CP ni de CP/CE1 en REP+ l’an prochain.