Des CP et des CE1 à 12 dans les REP+ et les REP, une mesure qui s’appuie uniquement sur certains travaux de recherche et balaye les expérimentations précédentes sans les avoir évaluées… Ce dossier est un suivi du déploiement du « 100% réussite » décrété par le gouvernement et l’expression de nos revendications Sgen-CFDT.

Clés de compréhension

  • CP et CE1 à 12
  • Réseaux d'Education Prioritaires : REP + et REP
  • Plus de maîtres que de classe (PDMQDC)

CP à 12 : Les écoles prennent les devants en terme d’autonomie !

Dans deux écoles REP+ (Réseau d’éducation prioritaire) de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui vivent le dispositif « CP à 12 », des choix internes d’organisation ont été faits pour maintenir de possibles décloisonnements. (Lire l’actualité du 17 décembre 2017)

Les CP à 12 en Loire-Atlantique ?

CP à 12 en Loire Atlantique les mesures de la carte scolaire du 5 septembre 2017

Le redéploiement des maitres + en Loire Atlantique

Pour la rentrée 2018, les REP seront également concernées par ces CP à 12. Les CE1 seront également dédoublés en REP+.

Les CP à 12 : les écoles prennent de l’autonomie

Une délégation du Sgen-CFDT a rencontré l’Inspecteur d’Académie (IA), monsieur Carrière, le 10 janvier 2018. Nous l’avons interrogé sur le maintien des maîtres du dispositif « Plus de maîtres que de classes » (PDMQDC) dans les écoles de REP et REP+. L’IA nous a répondu qu’il essaierait dans le mesure du possible de maintenir ces maîtres supplémentaires. Cependant, il sera obligé de prendre quelques postes de maîtres + pour les redéployer sur les CP et les CE1 à 12.

Le Sgen-CFDT porte le dispositif PDMQDC une revendication de longue date ainsi que la pondération en REP+ qui déconnecte 1 enseignant = 1 classe et l’idée de 24h devant la classe. L’IA a chiffré le besoin de création de postes à 70 en Loire Atlantique. Il reçoit une dotation de 67 postes. L’IA continuera à favoriser les écoles à aider en zones rurales. Il sera donc obligé de prendre un peu sur les postes de PDMQDC.

Point de vue d’une IEN de Villeurbanne

Conditions de mise en place des CP à 12 , l'avis d'une IENSylviane Fernandez-Cagna est Inspectrice de l’Éducation nationale – IEN de la circonscription de Villeurbanne 2 dans le département du Rhône. Elle analyse cette mesure précipitée organisant des CP à 12 élèves maximum en REP+.

Les annonces faites par le candidat Macron se sont transformées en injonctions dès la mi-mai au lendemain de l’élection présidentielle.

La mesure est progressive et concerne pour la rentrée 2017 uniquement les classes de CP en REP+. Ensuite, elle concernera les CP en REP et CE1 en REP + en 2018. Enfin, elle sera étendue aux CE1 en REP en 2019.

CP à 12 : Des moyens pris sur des dispositifs reconnus efficaces

La pertinence de la réduction des effectifs pour assurer un apprentissage personnalisé de qualité aux élèves les plus fragiles, dès le début de l’école obligatoire, n’est pas contestable. Cette revendication est et a été portée de longue date par le Sgen-CFDT.

Cependant cette mesure impacte d’autres mesures mises en place lors de la refondation de l’éducation prioritaire, en particulier le dispositif Plus De Maîtres Que De Classes.

On a balayé la réflexion et le travail des équipes pédagogiques et les dispositifs existants…

Conditions de mise en place des CP à 12 , l'avis d'une IENIl est, par conséquent, regrettable et dommageable de balayer ainsi la réflexion et le travail des équipes pédagogiques et des dispositifs spécifiques mis en place au sein du cycle 2 : organisation en classes de cycle, instauration de temps de décloisonnement, protocole particulier d’apprentissage avec l’intervention de l’enseignant·e supplémentaire…

Les académies n’ont pas été dotées de postes à hauteur des créations nécessaires…

Les moyens nécessaires pour la mise en place de cette mesure ont en effet demandé la réquisition de tous les postes de maîtres supplémentaires dédiés au cycle 2. Les académies n’ont pas été dotées de postes à hauteur des créations nécessaires.

Une mesure mise en place dans la précipitation

De ce fait, les postes seront partiellement pris dans les brigades de remplacement avec les conséquences qu’on peut imaginer lors d’absences d’enseignants.

Les municipalités ont été mises en difficulté…

La mesure mise en place dans la précipitation par le gouvernement a également mis en difficulté les municipalités. En effet, elles sont contraintes de trouver des solutions en terme de locaux pour organiser ces nouveaux dispositifs.

Conditions de mise en place des CP à 12 , l'avis d'une IENLes équipes d’école ont d’ores et déjà réfléchi à cette nouvelle organisation pédagogique et seront  accompagnées tout au long de l’année à venir par les IEN et les conseillers pédagogiques.

Le Sgen-CFDT a depuis la création de l’éducation prioritaire soutenu sans réserve le principe de donner plus à ceux qui ont moins. Cependant, réduire les écarts de réussite demande du temps. Le Sgen-CFDT insiste sur la nécessité de pérenniser les politiques engagées et d’en évaluer les effets au-delà d’annonces médiatiques.

Pourquoi le Sgen-CFDT défend les maitres +