Second degré : CTSD 44 DU 12 MARS 2019

Au CTSD 44 du 12 mars 2019, l’IA-DASEN a présenté les créations et suppressions de postes dans le 2nd degré ainsi que l’application au niveau départemental de la circulaire académique sur le service social en faveur des élèves.

CTSD 44

CRÉATIONS ET SUPPRESSIONS DE POSTES DANS LES COLLÈGES, LYCÉES ET LP

Les créations et suppressions de postes font suite à l’arrivée des DHG dans les établissements et à leur répartition par les chefs d’établissements dans le cadre d’un TRMD (Tableau récapitulatif des Moyens par Discipline). Des ajustements ont été effectués par la DSDEN. D’autres auront lieu fin juin-début juillet en fonction des situations des établissements

40 postes sont créés en Loire-Atlantique dans le 2nd degré, la majorité en collège pour faire face à la montée des effectifs (+942 élèves).

En collège, les ajustements sont de 32,9 HP en plus et 23,9 HSA en moins. 57 postes sont créés et 21 postes sont supprimés. Le solde est de 36 postes. 2 postes vont être créés pour l’ouverture d’une  ULIS en collège (financement de 2 postes mais pas encore de support, discussion en cours avec les établissements et surtout problème  de la non-existence d’un plateau technique à proximité).

En lycée GT, les ajustements sont de 29,5 HP en plus et de 16 HSA en moins. 29 postes sont créés et et 22 postes supprimés. Le solde est de 7 postes. Au 12 mars 2019, la prévision d’effectifs dans les lycées, par rapport à la rentrée passée, est de 88 élèves supplémentaires.

En LP, les ajustements sont de 74 HP en plus et 74 HSA en moins. 5 postes sont créés et 12 postes sont supprimés (dont 7 vacants). Le solde est de – 7 postes. Au 30 janvier 2019, la prévision d’effectifs dans les LP, par rapport à la rentrée passée, est de 117 élèves supplémentaires.

Le point de vue du Sgen-CFDT

Si l’on ne peut que saluer les créations de poste en collège pour accompagner la poussée démographique de notre département, on peut s’inquiéter de ce que les moyens ne soient pas au rendez-vous en lycée  et en LP mais correspondent plus à un tour de passe-passe. Qui plus est au moment de réformes descendantes, faites au pas de course, faisant fi du dialogue social.

Avec les moyens alloués, l’IA-DASEN fait le choix de l’efficience (les coûts) plus que de l’efficacité (les attendus), efficience qui est dans l’air du temps au moment où le service social disparaît des lycées généraux et technologiques, pour se conformer à une circulaire de 2017, faute de création de postes au niveau national.

Lire la déclaration préalable du Sgen-CFDT au CTSD du 12 mars 2019

Créations et suppressions de postes en collèges

Créations et suppressions de postes en lycées

Créations et suppressions de postes en LP