Barres départementales

Vous avez demandé votre mutation et n'avez pas obtenu le département de votre choix ? Vous souhaitez préparer une future demande de mutation ? Les barres départementales du mouvement intra-académique peuvent vous être utiles.

A quoi correspondent les barres départementales ?

On nomme « barre départementale » le barème, par discipline, du dernier entrant dans chaque département en distinguant poste fixe et  ZR (= zone de remplacement).

Ces barres ont été établies, par les élu.e.s du Sgen-CFDT, après les mutations.

Elles peuvent varier d’une année à l’autre . Elles dépendent du nombre de demandes (entrants dans l’académie suite au mouvement inter-académique, changements de département … ) et du nombre de postes vacants (départs en retraite, créations de postes …). C’est pourquoi, du fait de l’absence de ces données, il n’est pas possible de connaître avant le mouvement les barres de l’année 2018.

Comment interpréter les barres départementales ?

Si on compare les barres de plusieurs années consécutives,  alors des tendances se dégagent. Par exemple, il est plus difficile d’obtenir sa mutation pour la Loire-Atlantique que pour la Sarthe .

Pour les CPE, certifié.e.s et agrégé.e.s, les tableaux des Barres 2016 et des Barres 2017 peuvent être téléchargés .

Cependant, les barres ne sont pas significatives quand le nombre d’entrants est inférieur ou égal à 3 . Ces situations apparaissent en rouge dans les tableaux.

De plus, dans certaines disciplines, il reste des postes vacants (vac) . Dans d’autres disciplines, il n’y a pas eu de mouvement (xxx). Il faut noter qu’aucune affectation sur Zone de Remplacement n’a lieu dans plusieurs disciplines ces 2 dernières années.

N’hésitez-pas à contacter les élu.e.s du Sgen-CFDT pour obtenir des explications .

En effet, les élu.e.s disposent de données plus fines concernant les mutations au sein d’un département.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier mutations intra-académiques.