PPCR : où en est-on dans l’académie de Nantes ?

Le lundi 29 mai 2017, au rectorat de Nantes s'est réuni un groupe de travail PPCR , en présence du Directeur des Ressources Humaines, des représentants syndicaux (dont ceux du Sgen-CFDT) , de chefs d'établissement, d'IPR et IEN . L'objectif était de faire point sur la mise en place du PPCR.

PPCR NantesLe reclassement  dans les nouvelles grilles.

Tout d’abord, pour appliquer l’accord PPCR, les services du Rectorat de Nantes  ont procédé au reclassement des personnels  dans les nouvelles grilles début septembre 2017. Vous avez donc reçu un arrêté individuel ce qui vous permet  de vérifier que votre reclassement est correct. Pour faciliter la compréhension, une notice explicative a été être jointe à un bulletin de salaire.

Les rendez-vous de carrière

L’ évaluation de la valeur professionnelle se déroulera , sous la forme de 3 rendez-vous de carrière. Ces rendez-vous sont construits autour d’une inspection, d’un entretien avec l’inspecteur, et selon les corps, d’un entretien avec le chef d’établissement. Un délai maximal de 6 semaines devra être respecté entre les deux entretiens.

Si vous êtes affecté-e dans l’enseignement supérieur, c’est votre supérieur hiérarchique (directeur de composante) qui mènera l’entretien.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page dédiée  sur le rendez-vous de carrière.

Les 2 premiers rendez-vous de carrière pour des durées plus courtes dans les échelons 6 et 8

L’essentiel de la carrière des fonctionnaires se déroule maintenant sur un cadencement unique. Cela signifie que  grand choix, choix et ancienneté disparaissent. Cependant, 30% des concerné-e-s passeront un an de moins que les autres dans l’échelon 6 et dans l’échelon 8.

Les rendez-vous de carrière auront lieu, pour tous, à des moments bien définis de la carrière.

Ce sera votre cas :
– si vous avez acquis entre 12 et 24 mois d’ancienneté dans l’échelon 6 dans l’année . C’est la 1ère accélération de carrière possible pour 30 % des concernés.

Vous serez concerné-e lors de l’année scolaire 2017/2018 si vous avez été promu-e au 6e échelon entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2017.

– si vous avez acquis entre 18 et 30 mois d’ancienneté dans l’échelon 8 dans l’année. C’est la 2ème accélération de carrière possible pour 30 % des concernés.

Vous serez concerné-e lors de l’année scolaire 2017/2018 si vous avez été promu-e au 8e échelon entre le 1er mars 2016 et le 28 février 2017.

Le 3e rendez-vous de carrière pour l’accès à la hors-classe

Pour le passage à la hors-classe, tous les personnels  détenant  entre 12 et 24 mois d’ancienneté dans l’échelon 9 au 31 août 2018 bénéficieront d’un rendez-vous de carrière . Ce sera votre cas si,  lors de l’année scolaire 2017/2018,  vous avez été promu-e au 9e échelon entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2017.

Cependant, pendant 5 ans, l’accès à la hors-classe sera basé sur un barème actualisé reposant en partie sur les notes administrative (détenue au 31 août 2016) et pédagogique .

Le détail de ce barème n’est pas encore connu. Les organisations syndicales seront consultées lors de l’élaboration de ce barème.

La classe exceptionnelle

Enfin, l’accord PPCR prévoit la création d’un 3e grade : la classe exceptionnelle.

C’est au 1° septembre 2017 que sera mise en place la classe exceptionnelle pour les enseignant·es et les CPE .

Cependant, la note de service  règlementant l’accès à ce 3e grade est parue le 30 novembre 2017.

En conséquence, la première campagne de promotion à la classe exceptionnelle s’effectuera donc de façon rétroactive. Pour cela,

  • les  commissions paritaires académiques examinant les promotions au 1er septembre 2017 auront lieu  en février 2018.
  • la commission paritaire académique nationale des agrégé-e-s est prévue   le 20 mars 2018.

Afin de savoir si vous êtes susceptible d’accéder à ce grade  , prenez connaissance des modalité d’accès si vous êtes professeur des écoles, certifié-e, PLP, CPE  ou dans cet article si vous êtes agrégé-e-s.

Pour compléter ces informations, vous pouvez consulter le dossier PPCR.