Dans quel cas puis-je obtenir un congé ?

Les militants du Sgen-CFDT sont souvent interrogés sur les congés pour accompagner un membre de sa famille malade, le décès d’un proche…

Cet article fournit quelques textes de référence.

Tout d’abord, il faut bien distinguer  congés et autorisations d’absences.

Pour quels motifs sont accordés les congés ?

Sur le site de la CFDT, vous trouverez les différents congés accordés aux fonctionnaires :

congéLes congés de la fonction publique sur le site CFDT

Est ce que je vais être payé pendant mon congé ?

Tout d’abord, la rémunération dépend du motif pour lequel le congé a été obtenu.

  • La durée maximale du congé maladie est d’un an. Pendant les trois premiers mois, le fonctionnaire conserve l’intégralité de son traitement ; celui-ci est réduit de moitié pendant les 9 mois suivants.
  • Notons que depuis le 1er janvier 2018, le jour de carence pour maladie des agents publics (fonctionnaires et contractuels) est rétabli. La rémunération est due à partir du 2e jour de l’arrêt maladie.
  • Et si mon enfant de moins de 16 ans est malade ?  Dans ce cas, vous avez le droit à votre nombre de jours hebdomadaires de travail plus 1 (soit 6 jours si vous travaillez  5 jours par semaine). Pas de journée de carence…
  • Le congé de présence parentale est un congé non rémunéré (possibilité toutefois de percevoir une allocation de la CAF) durant lequel l’agent cesse son activité professionnelle pour rester auprès d’un enfant à charge dont la maladie, l’accident ou le handicap présente une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue de sa mère ou de son père et des soins contraignants.
  • Dans le cas d’un congé de formation, le bénéficiaire perçoit une indemnité.
Pour plus de précisions, consultez notre article sur le congé de formation professionnelle.